Colloques

 


Appel à communications pour le colloque

« Les métiers de la vigne, du vin et des alcools.

Des terroirs aux territoires »

Le colloque, organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (Université de Versailles St Quentin en Yvelines) et par le laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie et des sociétés (Université Paris Ouest-Nanterre La Défense), aura lieu à l’UVSQ les 23 et 24 novembre 2017.

Date limite d’envoi des propositions : 15 mars 2017

coordination : Charles Gadea (IDHES), Stéphane Olivesi (CHCSC)

Télécharger l’appel à communications  : cliquer ici

______________________________________________________________________

Le colloque « Métiers de la ville »

organisé dans le cadre du Labex « Futurs urbains »

par l’IFSTTAR,  le Centre de recherches VIP (Université de Versailles St Quentin en Yvelines), le RT1 de l’AFS et le CR 32 de l’AISLF

s’est tenu les 19 et 20 janvier 2015

à l’Amphi Picard, Ecole des Ponts Paristech, Marne la Vallée.

Cette manifestation scientifique s’inscrit dans le prolongement du séminaire du même nom, qui constitue un  des groupes transversaux du Labex. Elle avait pour objet de favoriser la rencontre et le dialogue entre spécialistes de la question urbaine et chercheurs en sociologie des groupes professionnels autour d’une approche nouvelle des activités professionnelles du monde urbain.

Habituellement, on entend par métiers de la ville un nombre limité d’activités spécialisées dans la conception ou la gouvernance du monde urbain et de ses infrastructures, dont le noyau est représenté par les urbanistes, les architectes, les professionnels de l’aménagement foncier ou immobilier et de son financement. Au cours des années 1990, il a également été question de « nouveaux métiers de la ville » pour désigner les activités émergentes autour de la Politique de la ville et de l’intervention sociale dans les quartiers défavorisés ou dans les transports.  Le colloque se proposait d’élargir le champ d’analyse et de prendre en compte l’ensemble des groupes professionnels qui contribuent à façonner les caractères spécifiques du milieu urbain, du niveau du métabolisme urbain jusqu’à celui de l’animation de la vie sociale, tant dans les quartiers qu’en centre-ville. Ainsi, ce n’est pas par leur objet que se définissent les métiers de la ville mais par leurs effets, ou plutôt par les effets réciproques du milieu urbain et de la forme de lien social que représente le regroupement en métiers : comment le lien urbain et le lien professionnel s’articulent-ils ? quelle sorte de pratiques et de liens sociaux produisent-ils ensemble ?

Les communications sélectionnées après diffusion d’un appel à contributions se répartissaient en six sessions : Les professionnels de l’allocation d’espace , Les professionnels aux prises avec la régulation de la ville, Activités de conseil et de formation, Les professionnels et la relation marchande,  Les activités d’accompagnement urbain, Les professionnels et l’organisation de l’espace. Près de quatre-vingt participants ont contribué aux débats, jugés intéressants et enrichissants selon les échos recueillis.

Le travail du comité scientifique se poursuit, car il est envisagé de publier un ouvrage issu d’une sélection des communications et d’autres contributions qui seront le cas échéant sollicitées auprès des auteurs. Le séminaire « Métiers de la ville » continue également ses activités.

Comité scientifique du colloque : Nadia Arab, Veronique Biau, Viviane Claude, Cécile Cuny, Mikael Fenker, Yankel Fijalkow, Charles Gadea, Reinhard Gressel, Gilles Jeannot, Alexandre Matthieu-Fritz, Loïc Vadelorge, Elsa Vivant, Sandrine Wenglenski.

Pour plus de renseignements, consulter la page du séminaire sur le site du Labex « Futurs urbains » http://www.futurs-urbains.fr/fr/les-metiers-de-la-ville/document-115.html ou la page de la Labex week http://labexweek2015.futurs-urbains.fr/fr/index.html. D’autres informations sur le colloque et le projet d’ouvrage peuvent également être demandées aux coordonnateurs.

Télécharger le programme du colloque

______________________________________________________________

professions_russiemansurov moskovskaya

moskovskayamartine mespouletyves cohen4V9B0334d

Colloque « Les professions dans le droit et dans la société en France et en Russie »

Organisé par le Centre de recherches Versailles St Quentin Institutions Publiques, en collaboration avec l’Institut de sociologie de Moscou (Académie des sciences de Russie), le colloque s’est tenu les 17 et 18 décembre 2012 à l’Université de Versailles St Quentin en Yvelines, avec le RT1 de l’AFS et du CR32 de l’AISLF.

Il a reçu une aide financière de l’UVSQ, du Conseil Régional d’Ile de France et de la Communauté d’Agglomérations de Saint-Quentin-en-Yvelines (Casqy).

Les organisateurs, Charles Gadea (UVSQ) et Irina Popova (Institut de sociologie de Moscou, Académie des sciences de Russie), souhaitaient favoriser la rencontre et l’échange entre chercheur-e-s  russes et français-e-s de diverses disciplines (sociologie, science politique, droit, histoire, ethnologie, gestion…) dont les travaux concernent la dynamique des groupes professionnels dans ces deux pays.

Appel à communications

Il a réuni une soixantaine de chercheurs, dont une quinzaine de russes, qui ont pu s’exprimer en anglais ou en dans leur langue, avec une traduction simultanée. Les séances plénières du matin étaient suivies l’après midi par des ateliers thématiques.

Programme du colloque

Une partie des communications n’ont pas été présentées par leurs auteurs mais ont été distribuées sous forme de CD.

Résumés des communications distribuées.

__________________________________________________________________

Captfdgfdure

SOCIO-ENERGIE  

Premières journées internationales de sociologie de l’énergie. 

Toulouse, 26-27 octobre 2012.

Le RT1 est partie prenante du collectif qui s’est constitué à l’initiative de deux collègues de Toulouse, Christophe BESLAY et Marie-Christine ZELLEM, afin d’investir cette thématique émergente.

L’objectif de ces journées était de rassembler des scientifiques d’horizons institutionnels différents (laboratoires de recherche, entreprises publiques et privées, bureaux d’études) intéressés par la place des problématiques sociologiques dans les questions d’énergie, de mutualiser les connaissances et les approches sociologiques, mais aussi de contribuer au rapprochement entre les sciences de l’ingénieur et la sociologie. Depuis plus d’une dizaine d’années, de nombreux travaux sociologiques émergent sur les questions de l’énergie, mais, jusqu’à présent, en l’absence d’une communauté scientifique structurée, ils restent dispersés. Compte tenu du contexte climatique et énergétique actuel et des débats qui en découlent, il apparaît désormais opportun de réunir et confronter, au niveau international, les contributions et les analyses dans le domaine.

L’idée correspondait manifestement à un besoin, car le fameux amphi 400 de Toulouse le Mirail était plein, et on a compté 134 communicants. Un énorme et très efficace travail d’organisation a permis de tenir des débats intéressants, parmi lesquels la question des enjeux pour les groupes professionnels était présente et a donné lieu à une session spécifique, intitulée « dynamique des métiers » (voir le programme).

Les Deuxièmes journées de sociologie de l’énergie sont en préparation à Tours, et le RT1 entend bien continuer à s’associer à cette aventure qui concerne très directement l’avenir des groupes professionnels, même si peu de recherches sont pour l’heure menées sous cet angle .

bandeau_1

Tous les informations (appel à communications, programme) sur cette manifestation scientifique sont accessibles sur un site très bien construit, à l’adresse suivante : http://socio-energie.sciencesconf.org/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *