Parution – Arts et identités

Le numéro 74-1 de L’Année Sociologique vient de paraître, en librairie et en ligne. Il s’agit d’un numéro thématique consacré à “Arts et identités“, dont plusieurs articles interrogent la notion d’identité professionnelle. Ces études ont été réunies par Marie Buscatto et Clara Lévy. Le sommaire est à retrouver sur Cairn et ci-dessous: https://www.cairn.info/revue-l-annee-sociologique-2024-1.htm

RÉSUMÉ (présentation de l’éditeur): “Les thématiques de l’art et de la culture ont mis du temps à s’implanter et à s’épanouir dans le champ de la recherche et de la production sociologiques françaises, tant elles ne correspondaient pas aux préoccupations premières des précurseurs et des pères fondateurs de la discipline. Pourtant, dès les années 1960-1970, notamment sous l’impulsion des travaux essentiels de Raymonde Moulin et de Pierre Bourdieu, les questions artistiques et culturelles sont explorées sous des angles théoriques multiples (et parfois contradictoires). Ce dossier de L’Année Sociologique propose un panorama des recherches actuelles dans ces domaines sous l’angle des identités, que ces dernières soient niées, revendiquées, assignées ou transgressées par les différents membres des mondes de l’art observés – artistes, critiques, publics, producteurs, diffuseurs… Continuer la lecture

Parution – Enquêter sur les relations professionnelles. Méthodes, outils, pratiques

Vient de paraître : François Alfandari, Annaïs Bonanno, Lina Cárdenas, Saphia Doumenc, Willy Gibard et Lucas Winiarski (dir.), Enquêter sur les relations professionnelles. Méthodes, outils, pratiques, Lyons, ENS Editions, 2024.

Présentation de l’éditeur : “Éclairer les coulisses des enquêtes en sciences sociales sur les relations professionnelles et le syndicalisme est l’enjeu de cet ouvrage. Quels terrains privilégier ? Quels acteurs rencontrer en priorité ? Comment comparer des contextes nationaux différents ? Enquêter sur les relations professionnelles est-il possible lorsque celles-ci ne sont pas institutionnalisées ? Peut-on être à la fois scientifique et militant ? Et comment appréhender les rapports de domination qui se nouent sur le terrain ? Continuer la lecture